Qu’est-ce qu’un smartphone pliable ?

Qu’il soit perçu comme une véritable révolution technologique ou une simple tendance, le smartphone pliable est bel et bien l’objet d’une compétition entre les principaux acteurs du marché. Samsung et Xiaomi font partie de ceux qui ont déjà dévoilé un prototype dont la présentation officielle est imminente.
En attendant de voir fleurir, ou pas, les smartphones pliables dans les vitrines des magasins de téléphonie mobile, arrêtons-nous sur la conception de ce nouveau gadget.

Découverte d’une technologie révolutionnaire

Jusque dans les années 2 000, les écrans souples ne dépassaient pas le domaine de la science-fiction et demeuraient dans l’univers de l’imagination scientifique. Cette technologie était d’ailleurs mise en image pour nous permettre de visualiser ce concept futuriste.

Pour les scientifiques, l’idée était de pousser plus loin l’étude des polymères qui révélèrent une étonnante capacité à se tordre tout en préservant leur structure et en retrouvant leur forme d’origine.
Le grand acteur de cette conquête technologique n’est autre que Philips. En effet, cette société néerlandaise communique une information importante en automne 2 000, la mise au point d’un écran de la taille d’un timbre. Pour aboutir à cette réalisation, les scientifiques ont remplacé le silicium, matériau habituellement utilisé, par des transistors plastiques.
Même si cet écran reste rigide, cette étape lève le voile sur la maniabilité des polymères.

En 2004, Philips présente son premier prototype. Cet écran souple reproduit une image monochrome avec différentes nuances de gris. Sa résolution compte 80 000 pixels et sa taille est de 5 pouces. Cet écran révolutionnaire s’enroule sous la forme d’un tube de 2 cm de diamètre. Il affiche une fréquence de refroidissement d’une seconde et n’est pas en mesure de permettre la visualisation d’images animées.

Qui fabriquent des smartphones pliables ?

Aujourd’hui, c’est un combat acharné que se livrent les différents constructeurs de téléphones portables. Les plus puissants se sont tous lancés dans cette course effrénée pour être le premier à commercialiser ce nouveau concept qui semble représenter la prochaine innovation majeure du secteur.

Samsung est considéré comme leader dans cette course technologique. En effet, le constructeur coréen a concentré tous ses efforts sur l’élaboration de ce nouveau concept.
C’est en 2016 que l’on commence à entendre des rumeurs sur l’éventuelle préparation d’un smartphone pliable Samsung nommé Galaxy X. Des brevets ont été déposés quelques mois plus tard suivis des premiers visuels sur internet permettant de se faire une idée plus précise du concept.
En novembre 2018, Samsung révèle enfin son prototype de premier smartphone pliable finalement nommé Galaxy F. Cette lettre signifiant Foldable qui veut dire pliable en français.

Huawei est également bien présent sur ce créneau. Fin janvier, le constructeur chinois annonce la présentation future de son premier smartphone pliable 5G au cours du mois de février de cette année. Février 2019, le mois au cours duquel Motorola devrait également présenter un smartphone pliable selon un média américain très réputé, le Wall Street Journal. Racheté en 2014 par Lenovo, la marque a effectivement déposé des brevets au cours de l’année 2018.

LG qui s’est également lancé dans la course, ne présentera vraisemblablement son premier smartphone pliable que plus tard dans l’année. Apple a également déposé des brevets sans pour autant annoncer de présentation officielle tandis que le chef produit de la firme asiatique Oppo a récemment annoncé de probables nouvelles quant à une éventuelle présentation de smartphone pliable en février 2019 lors du Mobile World Congress.

Xiaomi a quant à elle publié une vidéo de présentation d’un prototype de smartphone pliable en janvier 2019. Cependant, il ne s’agit que d’une démonstration visuelle. Aucune information n’est transmise quant à la version définitive de ce projet.

Enfin, Microsoft travaille également depuis plusieurs années sur un projet de smartphone pliable appelé Andromeda. Il s’agit d’un appareil 2 en 1 qui fait à la fois office de smartphone et de tablette. Présenté sous forme d’un teasing en 2018, ce projet semble s’annoncer pour 2019.

Quels tarifs pour les premiers smartphones pliables ?

Aucun constructeur n’a communiqué le prix de son premier smartphone pliable. Cependant, des estimations ont pu être réalisées à partir du coût des composants du modèle présenté d’ici peu par Samsung. Les différentes analyses évoquent un prix se situant entre 1 500 et 2 000 euros la première année. Par la suite, le prix moyen d’un smartphone pliable pourrait descendre entre 1 500 et 1 000 euros avec la sortie de différents modèles de marques concurrentes.

La feuille de papier numérique, tout droit sortie d’un scénario futuriste

En 2017, Sony rend l’impossible possible en commercialisant une feuille de papier A4 numérique. L’année suivante, la société japonaise pousse encore plus loin les limites du papier numérique avec la feuille DTP-CP1. Petite et légère, elle affiche un format A5, un poids de 240 g et une épaisseur de 5.9 mm. Elle se glisse absolument partout et offre une autonomie d’un mois.
Telle une véritable feuille de papier, son utilisateur peut écrire dessus, réaliser des annotations et consulter des documents. L’envoi de fichiers PDF et la connexion sans fil pour communiquer avec des smartphones, tablettes ou ordinateurs portables fait partie de ses attributions.

En rapprochant ces deux innovations technologiques, le smartphone pliable et la feuille de papier numérique rigide, il devient désormais envisageable d’imaginer une toute autre innovation. Une feuille numérique aussi souple et fine qu’une véritable feuille de papier et tout aussi fonctionnelle que le modèle commercialisé par Sony. Les scientifiques seront-ils en mesure de repousser à nouveau les frontières du papier numérique ? Seul l’avenir nous le dira…